Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2009

Vendredi 20 Mars - 4ème jour - Delhi

P1040339 [800x600].JPGAnoup (my driver) au taquet dès 10h30… sauf que je pensais qu’il me disait qu’il arrivait du coup vers 11h30 je l’appelle et en fait il était déjà en bas ! Ça faisait une heure qu’il attendait. C’est ça aussi l’Inde. Un conducteur français aurait déjà rappelé bien avant. Lui il attendait tranquillement que je daigne descendre sans s’agacer ni s’énerver. Anouck et Karan sont partis faire un autre examen pour savoir si Anouck peut prendre l’avion et donc revenir vers l’Europe avant son 7ème moi. Un système de cadenas sur la porte a été trouvé étant donné qu’ils n’ont qu’une seule clé pour la porte, mais 2 clés pour le cadenas. J’hallucine qu’Anoup ne se soit pas du tout manifesté, ils sont paisibles ici.

Cette fois-ci, nous allons suivre ce que je voulais initialement faire la veille. A commencer par trouver un bureau de change avant d’aller chez le Fabindia de Greater Kailash – plus grand selon Anouck – pour aller acheter mon saree. Je lui dis donc d’aller vers Kailash Market, ne sachant pas où se situe exactement le Fabindia. On atterrit sur une première petite place avec des boutiques autour, des p’tit commerces, enseignes indiennes. J’ai des doutes sur l’emplacement mais je sors faire le tour de la place histoire de voir ce qu’il y a malgré tout. Je croise une dame.

« Where is Fabindia, please ? »

« It’s not her’, it is further, in the N block. You’ll go drivin’, and you ask for N block. There Fabindia is famous. You’ll find it.”

Et me voilà reparti avec Anoup vers une autre place. Il me lâche en face de Fabindia décorations, une autre placette. Je sors, et je me mets en quête d’un endroit où changer mes euros. Rien autour de la place à nouveau. Je décide de remonter une rue me disant que je vais finir par trouver une banque. Je traverse ainsi le quartier de Kailash, qui est résidentiel comme déjà dit dans une autre note. Des maisons, c’est calme, c’est (presque) propre, il y a des voitures devant chaque maison ou des garages vides. Je vais à droite, à gauche, je vais au bout de la rue apercevant derrière les grilles qui ferment le quartier résidentiel le soir, la « vraie » vie des rickshaw qui passent, des piétons, des klaxons.

Lire la suite

21/03/2009

Jeudi 19 mars - 3ème jour - Delhi (suite)

P1040206.JPGLes Indiens sont assez recueillis, je me pose sur les bancs quelques minutes, avant de ressortir dans la chaleur et le bruit de fond de Delhi.

What’s next step ? C’est vraiment amusant de se laisser conduire sans savoir où je vais m’arrêter. Me voilà au musée d’Indira Gandhi. Je connais peu l’histoire de l’Inde ou seulement dans les grandes lignes, et encore, mes souvenirs de prépa sont assez lointains, les biographies m’échappent dans leurs détails. J’ai trouvé ça assez sympa de la part de mon conducteur de me mener d’abord dans des lieux de cultes, puis face à cette femme si investie pour l’histoire de son pays. Le texte d’entrée qui sont des propos rapportés m’a marquée, un p’tit extrait :

« I am here today. I may not be here tomorrow. But the responsibility to look after national interest is on the shoulders of every Indians citizen. Nobody knows how many attempts have been made to shoot me.(…) I do not care whether I live or die. I have lived a long life and I am proud that I spent the whole of my life in the service of my people. (…) I hope that youth, women and others, will all think together.

A part ça des photographies, des extraits de journaux. Je ne lis pas tout évidemment, mais symboliquement m’emmener dans cesmusée était bien vu même si sans doute pas prévu dans ce sens. Et là coup de téléphone de my dad, trop bon ! C’était trop bien de t’entendre à Delhi , papa. Skype is great quand même c’est une belle invention :)

Lire la suite

20/03/2009

Jeudi 19 mars - 3ème jour - Delhi

P1040078.JPGLa journée démarre toujours relativement lentement avec mon chauffeur au taquet qui a appelé à 10h30 pour savoir où venir me chercher … (j’ai réalisé après coup avec Ludal que finalement lui ça devait lui faire du bien de me balader à droite et à gauche, sinon il doit attendre Ludal toute la journée… sans plus ou moins rien faire). Anouck et Karan étaient déjà levés aussi. Avalage de thé. Anouck me fait une p’tite note avec les endroits à voir/à faire vu qu’en voiture ça va être plus facilement accessible.

- Note pour ceux/celles qui passent à Delhi : honnêtement, loin d’être effectivement roots, une journée en voiture ça vaut le coup ne serait-ce que pour se donner un aperçu des différents aspects de la ville en peu de temps ….  –

Il arrive vers 11h30, me bippe, je descends. Je commence vaguement lui montrer un endroit sur le plan, mais là j’ai droit à « no, no » sur la route, après avoir dit un vague « yes » avant..

« You don’t want me to go there ? »

«  No, no… »

« Where do you want to go ?”

“Qutab Minar”…

N’ayant que peu de référents concernant les endroits à Delhi, je lui fais répéter encore une fois.

« Qutab Minar ? Is it far from here ? Show me », et de lui tender la carte. Il fait des gestes.

« No, no, outside Delhi ».. bon euh, ok.

« 20 minutes ? Far ? ».

« Yes, 20 minutes ».

De toutes manières ils disent toujours « Yes ». Mon conducteur a donc décidé de n’en faire qu’à sa tête, ça me va, après tout, pourquoi pas. « Ok, then, let’s go ». Même si mon « let’s go » était visiblement farfelu.

Lire la suite