Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2009

Paris, 20 Août 2009, 13h30... (suite - vol. 4)

paris.jpgParis, le 12/09/08 Ce jour-là je découvre le site Couchsurfing. Cette communauté incoutournable par tous les voyageurs qui fonctionne excessivement bien et qui est vraiment sécurisée étant donné la manière dont c'est fait (avec des ambassadeurs, des témoignages etc etc). Certes on n'échappe pas à quelques endroits (surtout en Inde), où en tant que fille on se fait aborder pour de nombreux "cafés" mais de manière générale c'est vraiment un site génial. Pour les retours d'expérience, via Couchsurfing, j'ai donc rencontré à Kochi, une famille indienne qui m'a hebergée un soir. Il se trouve que mon hôtesse était une des ambassadrices locales donc j'ai pu rencontrer d'autres indiens aussi, vous pouvez voir la note correspondante ICI. Tout s'est passé sans aucun problème.

J'ai réutilisé couchsurfing à Beijing, pour y rencontrer des "locaux" et j'ai rencontré Mao, une jeune chinoise absolument géniale, très dynamique dont je parlerai lorsque le moment sera venu. A Bejing, je suis aussi passée par le réseau SmallWorld qui était vraiment top et m'a permis de passer d'excellents moments avec pas mal d'autres Chinois ayant grandi à l'étranger ou pas. Idem les notes en temps voulus...

Puis c'était le Japon et la très spontanée Chiaki, une japonaise adorable avec qui j'ai eu le temps de passer quelques heures... A Tokyo j'étais déjà très entourée, que ça soit via mes propres amis, ou via SmallWorld.

Couchsurfing à Hô Chi Minh Ville / Saïgon m'a permis de croiser non pas des Vietnamiens (car déjà très entourée) poisson.jpgmais des étrangers de passage ou expatriés comme Steve (canadien), qui vadrouillait à travers l'Asie aussi. A Nha Trang, j'étais logée via ce même biais directement sur l'école de plongée Scubadive C'était un concept non seulement convivial mais pratique, étant sur place, je n'avais qu'à descendre pour aller prendre mes cours. Etant aussi avec les autres moniteurs/professeurs, ils m'ont fait découvrir les spots de Nha Trang. Richard est très accueillant et n'hésite pas à vous inviter pour guider dans vos premiers pas, et contrairement à certaines rumeurs qui courent sur lui sur le web (seulement lues en France), il ne m'a pas fait l'impression d'être le très noir tableau qu'on décrit de lui sur le web (même si le passé des gens...). Mais en Asie, tout est possible, et de frontières en frontières... Les mentalités des "locales" vietnamiennes parfois peuvent aussi en dérouter beaucoup... ça sera un autre sujet. Que penser a posteriori ? Mitigée du coup, même si je sais que la compétition entre écoles de plongée à Nha Trang est impitoyable pour salir la réputation des autres parfois.  Where's is the truth ?Les 32 personnées passées couchsurfer à l'école de Richard quoi qu'il en soit ont toute une un avis très positif... de fait... Jugeons les faits connus plutôt que les rumeurs...

Donc de très bon souvenirs sur places même si doutes possibles pour le reste. Son école toutefois a d'excellent professeurs, et m'avait été recommandée par Mélanie, une allemande vadrouilleuse de plongée rencontrée à Hoi An qui y a passé 2 mois pour passer son dive master. Donc je recommande l'école, et d'autres qui ont suivi après moi ont été très content(e)s.

Bref, cette communauté est une réelle ouverture sur les autres cultures, et très nombreux sont ceux/celles qui sont prêts à vous acceuillir, vous faire découvrir leurs villes. Globalement on rencontre beaucoup de gens tournés vers l'international, c'est très agréable. Je vais à Paris proposer aussi le change, ne serait-ce que pour continuer de découvrir ces autres nationalités. Un site incontournable si vous aimez voyager et rencontrer des gens sur place ! :)

Paris, 23/08/09.

liquidroom.jpgPartie pas trop tard de l'anniversaire d'Anne-Laure, je me réveille assez tôt, initialement pour aller faire la rando roller. Mais, pas prête, pas envie, besoin de profiter encore de ce temps libre où personne ne sait que je suis rentrée ou presque et donc je peux encore maîtresse de mon temps perdu, ce luxe... Pas d'attaque non plus à revoir pas mal de gens d'un coup qui ont suivi mon voyage sur FB et légitimement me poseront des questions dessus.Il fait un temps absolument splendide à Paris, je me pose sur le balcon de l'appartement où je loge à ce moment là, je rédige des notes, je glande. Marie passe me voir la première histoire de se voir plus au calme, suivie de Vic. Amusant de voir comme les gens rencontrés pendant mon voyage, je les retrouve à Paris... Les gens restent et c'est ça qui est blacklist.jpgbien.

Je n'ai pas encore revu tout le monde depuis que je suis rentrée, notamment ceux d'Inde ou de Beijing. Les "filles" de HCMV arrivent début 2010... Dans quelques jours, Hervé arrive de Tokyo aussi... J'aime. J'aime que ces personnes restent dans ma vie. Vic était une co-vacancière touriste de passage à Tokyo. C'est Constance qui m'a contactée la première via SmallWorld en signalant leur venue à Tokyo. Solidarité du voyage ou de la métropole, je me suis proposée alors et nous avions passés une première soirée sur une terrasse d'un restaurant italien à Omotesando, avant de passer par la soirée  "5" Tokyo par les organisateurs des Blacklist Tokyo de Roppongi Hills, puis nous rendre a une soirée au Liquid Loft de Minimal Tokyo de Ebisu pour finir, le lendemain soir à la Blacklist. De bons souvenirs... et ... maintenant Paris.

My sweet Broc passe aussi. Me voilà assez perturbée d'avoir 3 amis autour de moi, dont 2 très très proches. Je n'ai pas encore atterri et j'ai du mal à gérer "plusieurs" personnes en même temps que j'ai envie de voir de manière individuelle finalement. Après des séquences photos, papotage, direction restaurant Coréen de la rue Duvivier avec Vic. Depuis le temps que je devais y aller là-bas ! Affamées, nous y rendant tôt, on se retrouve entourées d'Asiatiques et d'une table japonaise aussi. Finalement... sans légende, je pourrais faire croire que je suis encore là-bas et ça me plaît. (la suite ... plus tard). Tous les jeudis à présent.. vous aurez une publication (au minimum).

 

restau.jpg
(le restaurant ci dessus se situe rue Duvivier dans le 7ème !)