Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Rencontre de Neirie en voyage n°2 : Alexandra Frey & Eleanor Megraw, Hampi, Mars 2009 | Page d'accueil | Paris, 20 Août 2009, 13h30.... »

26/08/2009

Darwin, Australie, 13h01.

(note publiée a posteriori - date du 8/08/09)

P1160024.JPGThe Coffee Club... nom du bar/café/restaurant où j'ai élu domicile pour la demi-journée en attendant que Nanie et Fab arrivent à Darwin... Me voilà à présent plus proche de la fin de mon voyage que du début... et je vais continuer de publier le carnet de bord, même une fois rentrée en France, ce qui permettra de prolonger un peu le voyage, et surtout parce que je n'aime pas commencer sans finir. Vous avez donc (pour votre plus grand (dé)plaisir, encore quelques mois de notes devant vous.. à suivre comme une sorte de mini-(inintéressant)-sitcom. Quelques happenings vont agrémenter ce blog pour ne pas que je sois mono-loguiste.

Me voici donc à Darwin, après avoir atterri hier matin à Sydney après un vol d'environ 9h30, où fort heureusement j'ai réussi à chopper une place de première rangée ce qui pour les jambes est quand même beaucoup plus comfortable qu'être confinée dans les micro-espaces des classes économiques. Débarquée vers 6h00 et quelques, j'ai soudain eu la joie de retrouver les longues attentes et la désorganisation "western" après l'ordre japonais. Soudain je me suis projetée à mon retour à Charles de Gaulle où ces passages de douane peuvent être aussi bien ultra rapides que très longs. Soudain après ces mois en Asie, me voilà revenue à un mode de vie "occidental", très proche des Etats-Unis ce qui ne me dépayse pas trop ayant eu la chance de pas mal parcourir le continent américain. Ce retour vers l'Ouest sonne le retour, et étrangement, bien qu'ayant parlé anglais à Tokyo - et comme c'est souvent le cas les premiers jours où je débarque dans un pays - spontanément me viennent des "Arigato Goseimas(u)", "Sumimasen", "O genki des(u)ka" et autres formulations courantes japonaise...

Bref, une fois les formalités passées, et après avoir changé de terminal (pour le vol domestique du soir), collé mon backpack au luggagesP1150802.jpg storage, j'ai filé via le train vers Sydney, sans trop savoir où j'allais. Je finis par descendre près du port, ayant envie de voir la mer. Il fait un temps magnifique, mais très frais (comparé à Tokyo), me voilà avec une veste, un pull, et mon étole indienne en cashmere. Sydney doit être une ville agréable à vivre, je ne vais y être que pour 3 jours en tout, en touriste 200%. Débarquée sur le port, je déambule calmement le long du port pour trouver un p'tit café, histoire de bruncher. Le pont de Sydney et le fameux opéra soudain sous mes yeux... Magnifique. Bien que vu maintes fois en photo, l'opéra "en jette". Je m'installe sur les marches pour pouvoir apprécier la chaleur matinale du soleil, les gens avant de repartir vers un café aperçu sur les quais. Bonheur simple. Je me commange un huge brunch, et je me pose à apprécier le temps qui passe... Je ne me lasse jamais ce ces instants que ça soit au Café Orlin de East Village (NYC), ou à ce petit restaurant de Hoi An... Regarder les gens, ne rien faire si ce n'est regarder. Miracle, il y a une connection wifi free. J'en profite pour envoyer mon numéro de tél australien à Nanie via FB, et je choppe Hervé en skype avant qu'il ne parte au travail, ce qui me permet de lui montrer via la webcam où je me trouve. La technologie a du bon. Trop rigolo d'être en liaison avec Tokyo où j'étais encore la veille et maintenant... ici. C'est un rêve éveillé que je fais chaque jour depuis mon départ.

P1150880.jpg

Darwin me fait penser à une de cette ville du fin donc des Etats-Unis, ambiance road trip. Pas grand chose à faire, pas particulièrement belle ville, mais cette ambiance so "us". Il fait une chaleur de dingue et il n'y a grossièrement rien à faire. La ville n'est pas jolie. je suis arrivée hier soir après avoir siesté dans les jardins botaniques de Sydney une bonne partie de l'apres-midi avant de retourner à l'aéroport pour prendre mon vol intérieur de nuit. Curieuse ambiance de débarquer en pleine nuit dans cette ville où des navettes sont continuellement organisées pour mener de l'aéroport à votre hotel/auberge de jeunesse. Ne restant qu'une demi nuit, j'ai pris l'option très roots, backpackers. Pour mes 3h00 de sommeil ça suffirait amplement. Levée tôt ce matin, j'ai tenté d'explorer Darwin, mais c'est décidément une ville de passage plus qu'une ville à visiter. Me voilà donc à attendre que Nanie et Fab débarquent de leur long road trip Melbourne-Darwin... Revoir pour la première fois des gens aussi proches (nous nous connaissons depuis le collège/lycée) va certainement me faire bizarre, tout en étant si "naturel", privilège des ami(e)s de longues dates... Je ne réalise pas encore ce qui se passe.

Je ne réalise pas encore les mois laissés derrière moi. Je ne réalise pas encore que je suis en Australie et que j'ai quitté le Japon, l'Asie. L'Asie me manque déjà, bien que j'en sois à peine partie. Je regarde au-delà de l'Est vers ce qu'on appelle l'Ouest... Bientôt le retour.

Les commentaires sont fermés.