Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« "Il te restera toujours tes rêves pour réinventer le monde que l'on ta confisqué" - Mohamed Moulessehoul - Yasmina Khadar | Page d'accueil | Vendredi 27 Mars - 11ème jour - Delhi »

17/04/2009

Jeudi 26 Mars - 10ème jour - Delhi

P1050415 [800x600].JPGLe matin je prépare la suite de mon voyage en attendant que Baldir ne vienne me chercher pour déposer des vêtements chez le tailleur à ré-ajuster pour Ludal, faire faire ma blouse de sari, trouver une banque qui change mes travellers chèques, et ensuite me rendre au deuxième centre d’accueil de Delhi à … . Différent de l’orphelinat de Sister Lili, c’est un centre qui s’intègre dans le projet Why. Je trouve l’alternative intéressante pour mes futur(e)s potentiel(le)s envoyé(e)s en Inde, car venir en Inde il faut être préparé. Solution plus « douce » qui permet aux volontaires d’être à Delhi et libres le soir de faire ce que bon leur semble. Ce centre accueille des gamins pas orphelins mais d’endroits défavorisés où des navettes viennent les prendre le matin pour les ramener le soir. J’ai aimé aussi le fait que ce centre est ouvert aux handicapés. Ca permet à l’Association Neirie d’ouvrir ses portes à des formateurs, éducateurs spécialisés désireux d’investir leurs éventuels temps libres dans du bénévolat. Je reste très peu de temps, car arrivant un peu tard et presque à l’improviste (étant prévu la veille initialement), mais suffisamment pour prendre connaissance des lieux, discuter des besoins qui sont similaires à ceux de Sister Lili. J’ai naturellement une préférence pour l’orphelinat de Ashaniwas.

Je décide de tenter d’aller au musée Crafts Museum conseillé par Alka, mais auparavant je dois changer de l’argent n’ayant plus aucun P1050476 [800x600].JPGroupies en poche. La quête beaucoup moins humanitaire d’une banque s’avère un exercice difficile. Car à Delhi nous trouvons beaucoup de guichet ATM en tous genre, mais peu de guichets de banques réels. En outre, toutes les banques ne peuvent pas changer mes travellers pour une raison obscures. J’atterris dans une ICC au nord, qui veut me renvoyer vers un des guichets centraux à Connaught, Place ou Nehru ou je ne sais encore. Au moins la balade m'aura fait apercevoir Purana Qila. Il est presque 17h, me voilà bloquée, du coup je décide de me rendre à l’hôtel de Ludo pour l’attendre en vue de tenter pour la deuxième fois d’aller écouter les chants soufis de Nizamudin. Achats de gâteaux pour le dîner du soir de Ludal, j’en profite pour me prendre un doghnut au chocolat trop bon, et me pose dans le hall de l’hôtel où je peux travailler sur l’Asso. Ludal m’appelle assez tard, il a récupéré entre temps Baldir et on décide de se donner RDV directement à Nizamudin.

P1050480 [800x600].JPGLa quête d’un rickshaw aux alentours de l’hôtel s’avérant infructueuse (et refusant de payer 200 roupis à ceux qui me proposent trouvant ça cher, pensant que nous ne sommes pas loin, après coup 200 roupis étaient sans doute trop élevés, mais 110/150 auraient été nickels), et étant pressée par le temps je reviens à l’hôtel pour prendre un taxi. Je vois le compteur défiler et je n’ai plus que 150 roupies en poche…Je préviens Ludal, qui complétera ma mise à mon arrivée. Nous arrivons trop tard (encore une fois !), Ludo est allé faire un tour mais n’a rien vu de concluant. Résultat après avoir réglé le taxi, j’accompagne Ludal à son dîner avec Baldir qui ensuite me dépose chez Anouck. Soirée tranquille ça fait du bien aussi, dîner sur le pouce avec Anouck, je me fais une assiette de riz me disant que j’ai du bol d’aimer ça vu que je vais en avaler pas mal dans les mois à venir.


Les commentaires sont fermés.