Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Après les vaccins, les visas.... | Page d'accueil | 17 Février 2009 - 18h24 - je pars ! »

13/02/2009

13 Février 2009.... bientôt...

20h55, la semaine qui retombe.. Tout va si vite à Paris... ou tout va peut être trop vite pour moi en fait. Cette semaine j'ai annulé, décommandé tout ce que j'avais le soir, pour prendre du recul, et suivre les conseils de V. S. et aussi parce que j'en avais besoin. Tout s'est enchaîné si vite, et je n'ai qu'à peine réalisé que je partais bientôt il y a moins d'une semaine...

Mon entourage réalise beaucoup mieux que moi que je pars, c'est lui qui me renvoie l'image que ça peut donner. Des "tu pars toute seule ?" aux "Je t'admire" aux "je réalise que tu ne vas plus être là quotidiennement" etc etc... Je réponds ici collectivement à cette question... Mais pourquoi seule ? Pour quoi ? ...

Parce que c'était un vieux rêve, parce que pour faire de la photo on doit être seul... enfin c'est mieux, parce que j'avais besoin de partir et d'aller à mon rythme, de prendre le temps de flâner dans les rues, de regarder les gens passer et juste... ne rien faire que les regarder passer. A ce titre mon voyage est structuré autour de cette traversée "solitaire" en Asie et lAmérique latine... Je privilégie le temps passé à un endroit plutôt que de jouer à l'accumulation de "voir un max de choses"... Je privilégie la manière dont je vais ressentir l'endroit et y rester aussi longtemps que l'envie, plutôt que d'aller de points en points pour ne rien "louper"... Je vais passer du coup à côté de pas mal d'endroits où il faut absolument aller quand on est dans la ville ou dans le pays... Ce n'est pas grave. L'engouement de consommation de "lieux" ne sera pas de mise, mais au contraire... Aller à contre-courant de ce voyage qui ne pourra être qu'exceptionnel si je le vis comme je l'entends...Et pas nécessairement comme ce que d'autres feraient.

Je pars aussi pour faire un premier repérage pour l'association pour les gosses que j'ai monté cette année, et où je dois aller dans différents orphelinats pour pouvoir vraiment voir comment ça se déroule sur place. Au fil des notes, j'en dirai un peu plus... Pour l'heure ce n'est pas encore le moment... Je pars pour écrire aussi, écrire et finir certains textes qui sont en standby depuis longtemps inachevés ou en relecture... Je pars pour prendre du recul et m'imprégner des autres cultures pour remettre en question mon regard sur certaines choses. Essentiel de souvent changer de point de vue que ça soit à travers un appareil photo que dans la vraie vie... Mettre en perspective un vécu, une vision nécessairement influencée par son environnement.

Je pars pour me confronter... à moi-même nécessairement.

Je pars pour retrouver mes ami(e) aux quatre coins de la planète.

Je pars pour couper avec mon "comfort" parisien.

Et aujourd'hui je regarde avec un désir de plus en plus croissant le moment où perdue au milieu de nulle part je pourrais porter mon regard loin tout autour de moi... Je regarde avec un besoin très profond l'instant où attablée quelque part pendant des heures je pourrais regarder les gens passer, uniquement les regarder défiler sous mes yeux... Je parcours les blogs de mes amis voyageurs qui sont déjà en route pour leur tour du monde (un couple et un ami)... en me disant, bientôt c'est moi. Avant-pendant-après est une phrase qui revient souvent dans ma tête... Et je remets tout à plat avant de partir, j'essaie en tous cas....

 

Commentaires

Ah ben bravo, tu m'as donné envie de partir........ ;)))
J'ai hâte de lire tes récits de voyage et voir tes photos !

Écrit par : Thomas | 15/02/2009

Répondre à ce commentaire

Mais non Thomas Mais non faut pas dire ça ;))) ou il faut partir aussi.. et oui... bientôt ça sera peut être plus intéressant que les notes de la préparation du voyage !

Écrit par : Lau | 17/02/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.